Sport & beauté pendant la grossesse

Que les sportives, les controlfreak et les coquettes se rassurent, tout n’est pas perdu. En revanche il va falloir accepter de se tourner vers d’autres pratiques, d’autres professionnels, et des routines beauté différentes. Et pour vous aider à dégoter la crème de la crème des services qui vous sont dédiés, confiez votre recherche à Carole Rouger, fondatrice de Maternice, le site spécialisé dans la prise de rendez-vous auprès de pros pregnantfriendly.

De nombreuses études scientifiques ont démontré les bienfaits d’une activité physique et sportive adaptée pendant la grossesse. Une alimentation équilibrée permet également de transmettre à son enfant les réserves énergétiques nécessaires à son bon développement dans ses premières années. Mais si on a souvent de bonnes intentions, il faut s’entourer de professionnels pour mettre en application ces préceptes en toute sécurité.

Un massage prénatal reste toujours un agréable moment et une valeur sûre ! La réflexologie peut aussi faire du bien à beaucoup de mamans et agir sur la relaxation ou certains petits maux (digestifs, nausées, etc.), et enfin, une épilation réalisée par une pro à domicile sur la toute fin de grossesse, pour se sentir fraîche le jour J ! Je conseille vraiment à toutes les mamans de s’accorder a minima une petite heure à soi dans les semaines qui suivent l’accouchement pour se faire plaisir et se détendre : soin visage, massage douceur, ou ne serait-ce qu’une nouvelle coupe de cheveux ou une manucure ! Une année entière est nécessaire à la maman pour se remettre de sa grossesse, aussi bien physiquement que psychologiquement. Il faut tout d’abord laisser du temps au corps pour se remettre de l’accouchement physiologiquement (au minimum pendant les 6 semaines qui suivent). Puis il faut se réapproprier son corps doucement : cela passe par la rééducation périnéale et la reprise d’une activité physique douce (yoga postnatal par exemple). Les premiers mois sont dominés par la fatigue, l’allaitement, les nuits courtes. Psychologiquement, il faut du temps pour accepter sa nouvelle configuration familiale et son rôle de maman, que ce soit pour la première fois ou non. Cette première année fragile nécessite une hygiène de vie spécifique, pour accompagner tout en douceur son corps et son esprit dans la transition à cette nouvelle vie.

« Je conseille vraiment à toutes les mamans de s’accorder une petite heure à soi dans les semaines qui suivent l’accouchement pour se faire plaisir et se détendre. »

 

S’adresser à des professionnels formés à l’accompagnement des jeunes et futures mamans est indispensable selon moi. Nous les sélectionnons avec soin, c’est vraiment comme un système de recommandation, les jeunes mamans peuvent réserver leurs soins les yeux fermés ! On recherche quotidiennement de nouveaux services à proposer le site, afin de créer une communauté active et dynamique entre les femmes et les pros du bien-être !

maternice.com